Les Vies Antérieures

 

Aujourd’hui, je vais vous parler de l’utilisation de l’hypnose dans les vies antérieures.

 

Je tiens à préciser qu’il n’y a, bien évidemment, aucune notion de religion dans mes propos, simplement des faits.

 

Ce qui m’a ouvert les yeux sur les vies que nous avons pu vivre par le passé ont été les brillantes recherches du Dr Raymond Moody. Ce nom vous dit sûrement quelque chose puisqu’il s’est intéressé aux EMI, les expériences de mort imminente. Un livre du Dr Moody en particulier m’a convaincue : « Voyages dans les vies antérieures » puisqu’il part du constat qu’il ne croit pas aux réincarnations. Il a été intéressant de voir qu’au fil de ses séances d’hypnose avec ses patients, il a pu constater la véracité des vies antérieures.

 

D’ailleurs, il y explique que les vies antérieures peuvent soit être de réelles vies vécues par le passé, soit que l’inconscient fabrique un souvenir. Quoiqu’il en soit, cela est dans le but de comprendre quelque chose, d’aller de l’avant.

 

Mes clients peuvent souvent me donner une date précise de la vie antérieure dans laquelle ils se trouvent, parfois seulement l’époque. En général, nous nous souvenons de notre nom, de notre famille. Parfois, il y a de tristes témoins de la guerre qui nous permettent de nous identifier comme un numéro inscrit sur le bras d’un déporté. Les personnes sont alors libres de faire des recherches dans les registres pour authentifier ce qu’ils ont vu dans la séance d’hypnose.

 

Puisqu’un de mes clients venus me consulter a accepté que je vous transmette son expérience, je m’en fais une joie de vous la transmettre. Cet homme était venu me voir pour une sensation oppressante au niveau de la gorge, à tel point qu’il ne pouvait porter de cravate ou bien même que sa femme l’étreigne tendrement.

 

Bien évidemment, les différents médecins qu’il était allé consulter n’avaient pu trouver un problème médical. Tout allait bien dans son corps.

 

Nous avons fait une séance d’hypnose et son inconscient m’a guidé vers une vie antérieure qui expliquait sa sensation. En fait, dans cette vie qu’il revoyait, il était une femme qui subissait les coups de son mari, violent. Un jour, alors que son mari était totalement ivre, il s’en prit à elle au niveau de la gorge et l’étouffa de ses deux mains. C’est comme cela qu’il mourra dans cette vie.

 

Cette sensation d’étouffement a perduré jusqu’à la vie actuelle de mon client jusqu’à cette fameuse séance d’hypnose où son inconscient a pu comprendre ce qu’il s’était passé et la sensation a pu disparaître.

 

En fait, notre cerveau est une immense banque de données de souvenirs. Nous avons tout gardé en mémoire depuis notre première vie. L’hypnose nous permet d’y avoir accès comme nous sommes dans un état de conscience modifié.

 

On me demande souvent si c’est dangereux de revivre une vie antérieure. C’est tout aussi dangereux que de lire un livre, on se risque à en apprendre d’avantages sur nous ! Bien évidemment, un fil d’Ariane nous lie pendant la séance, ce fameux champ hypnotique qui permet ce bel échange. De plus, je ne vous fais jamais revivre la séance en tant qu’acteur de cette vie, mais toujours en tant que spectateur, en tout protection par des techniques qui me sont propres.

 

Comme j’ai encore envie d’aiguiser votre curiosité, je souhaite terminer sur le fait qu’il n’y a pas que les vies antérieures puisqu’il y a aussi les vies entre les vies … Mais ça, je vous le raconterai en séance !